ASSOCIATION VAUDOISE DES CAFETIERS, RESTAURATEURS ET HÔTELIERS

22 janvier 2015

GastroVaud reçue 5/5 par le Parlement vaudois: formation préalable renforcée

De nombreux milieux l’attendaient. Elle est enfin arrivée ! A la satisfaction des professionnels du tourisme, de l’hôtellerie et de la restauration, la révision de la Loi vaudoise sur les auberges et débits de boissons (LADB) est enfin sous toit. Malgré d’âpres débats…

 

Quête d’équilibre entre des attentes à la fois complexes et souvent contradictoires, cette nouvelle LADB répond aux revendications exprimées depuis des années par notre branche, et en particulier par Gastrovaud. Promulguée en 2002, l’ancienne loi a en effet desservi la profession pendant plus d’une décennie. Réduisant comme peau de chagrin les exigences préalables à l’ouverture d’un établissement, elle a laissé croire à de nombreux rêveurs que l’activité de cafetier-restaurateur est accessible à tous et sans effort... Désormais, le vent tourne!

 

Donnant suite à un postulat déposé au Grand Conseil par Frédéric Haenni en janvier 2012, la nouvelle loi comporte ainsi de nombreuses améliorations:

 

  • Premièrement, elle renforce la formation, par l’augmentation du nombre de jours de cours obligatoires délivrés aux futurs tenanciers. A l’avenir, ce nombre passera de 17 à 26 jours, soit une hausse de 50%.
  • Deuxièmement, elle élargit les enseignements aux principes de gestion, à la connaissance et à la mise en valeur des produits du terroir, de même qu’à la sécurité (prévention du bruit et problèmes de voisinage, lutte contre les incivilités).
  • Enfin, cette loi sanctionne les moutons noirs, en les renvoyant sur les bancs d’école s’ils contreviennent de manière grave et répétée au cadre légal et réglementaire.

 

Ces innovations étaient très attendues par l’ensemble de la branche. Elles permettront  de réduire les naufrages d’établissements constatés chaque année et leurs conséquences socio-économiques (drames financiers et humains, cotisations sociales, créanciers et impôts non payés, etc.). Elles  amélioreront la qualité globale de la branche et l’image touristique du canton. Enfin, elles renforceront la confiance des milliers de consommateurs qui se nourrissent chaque jour au restaurant.

 


Encore du pain sur la planche

En achevant son parcours parlementaire, la nouvelle loi cantonale a franchi une étape cruciale. Mais d’autres chantiers l’attendent encore avant son entrée en vigueur. Le Conseil d’Etat doit en effet traduire la loi dans deux règlements cantonaux, le règlement d’exécution de la loi et le règlement de l’examen professionnel. De son côté, GastroVaud se doit également d’adapter son programme de cours, en intégrant les nouveaux enseignements obligatoires (voir ci-contre). Arrêtée prochainement par le Conseil d’Etat, l’entrée en vigueur de la nouvelle loi devrait avoir lieu dans le courant 2015. Quant aux nouveaux modules de cours, ils seront délivrés, en principe et toujours sous réserve des décisions du Conseil d’Etat, dès le 1er janvier 2016.


Voir toutes les news

ASSOCIATION VAUDOISE DES CAFETIERS, RESTAURATEURS ET HÔTELIERS

Avenue Général-Guisan, 42 - 1009 Pully - Tél 021 721 07 07 - Fax 021 721 07 21 - info(at)gastrovaud.ch
Site réalisé par AgenceWeb SA édité par Publishpro