28 mai 2021

Le millésime 2020 fera partie de ceux qu’on n’oubliera jamais. Avec beaucoup d’amertume en bouche, une robe inexistante, tant elle a dépouillé les restau­rateurs, et des arômes persistants d’arbitraire et de punition collective. Dé­butée par une crise sanitaire, elle s’est rapidement doublée d’une crise écono­mique qui, à n’en pas douter, laissera des traces durables pour notre branche. Retour sur une année à nulle autre pareille pour votre association.

Partager