fbpx

Cas de rigueur: les jeunes entreprises seront aussi indemnisées

Cas de rigueur: les jeunes entreprises seront aussi indemnisées

A la demande de GastroVaud, le Conseil d’État vaudois a accepté de compléter le dispositif d’indemnisation aux entreprises fermées d’autorité, créées entre le 1er octobre 20 et le 31 mars 21, écartées du système jusqu’ici, et de surcroît ignorées du régime fédéral.  Cette décision cantonale établit une égalité de traitement entre entreprises et soutient les plus fragiles, celles en phase de lancement. Pour elles, le chiffre d’affaires de référence servant au calcul de l’indemnisation sera celui du meilleur mois réalisé depuis la réouverture (en principe celui de juin, caractérisé par de bonnes affaires). GastroVaud salue cette décision et remercie le Conseil d’État d’être rapidement entré en matière.