fbpx

COVID-19 : état des lieux suite aux annonces du Canton de Vaud

COVID-19 : état des lieux suite aux annonces du Canton de Vaud

Mercredi dernier, le Conseil fédéral a annoncé de nouvelles mesures pour endiguer la pandémie de coronavirus. Fédéralisme oblige, ce jour, le Conseil d’Etat vaudois a présenté son propre dispositif, en promulguant une nouvelle Directive.

Vous trouverez ci-dessous des informations sur les questions fréquemment posées; des clarifications sont toujours attendues du Canton et de la Confédération sur différents points. Restez donc attentifs aux futures communications de GastroSuisse et de GastroVaud, qui vous apporteront des précisions.

Ordonnance fédérale (28.10) et Directive vaudoise (30.10)


Ce qui change:

  • Les établissements ont ordre de fermer de 23h00 à 06h00.
  • Ils ne peuvent accueillir plus de 4 clients par table, à l’exception des familles (parents et enfants) vivant dans le même ménage.
  • La capacité d’accueil des établissements publics,  en salle principale, n’est pas limitée.
  • Les fêtes de famille et autres manifestations privées, qu’elles se déroulent à domicile ou dans une salle privatisée d’établissement public, sont soumises à la limite de 10 personnes.
  • Le port du masque est obligatoire en cuisine. Seule exception : si le cuisinier est seul.


Ce qui ne change pas

  • les aliments et les boissons ne peuvent être consommés qu’aux places assises (à table ou au bar), à l’intérieur comme à l’extérieur.
  • le respect général de la distance de 1.5 m entre les personnes ou entre les groupes reste une base essentielle.Il reste possible d’y renoncer si des parois de séparation adéquates sont installées.
  • pour la clientèle, le port du masque facial est obligatoire, aussi longtemps qu’elle n’est pas assise, à l’intérieur comme à l’extérieur.
  • tous les employés dans les espaces clos et en terrasses sont tenus de porter un masque facial.
  • Les visières frontales ou de menton ne sont pas autorisées;
  • Le traçage des clients (une personne par groupe de clients/table) est obligatoire. Format numérique très fortement recommandé.


Quarantaines, RHT et APG

  • Si votre employé est malade du Covid-19, il doit vous transmettre un certificat médical. L’assurance perte de gain maladie doit alors rentrer en compte.
  • Si votre employé est mis en quarantaine, il doit exiger un certificat ou une attestation de la part de son médecin traitant ou du service du médecin cantonal, mentionnant expressément « quarantaine » et non pas « maladie » ou « isolement covid », ainsi que le nombre de jours. Ce certificat devra être transmis à la caisse de compensation Gastrosocial pour une indemnité APG.
  • Ne fermez pas spontanément votre établissement si un ou plusieurs membres de l’équipe est/sont en quarantaine ou malades du COVID! Le droit aux RHT/APG n’est acquis qu’aux personnes qui disposent d’un certificat médical.
  • Si l’absence d’un collaborateur rend la marche de l’entreprise impossible, respectivement si celui-ci ne peut être remplacé,nous vous conseillons d’en informer l’Office du Médecin cantonal et de demander la fermeture complète de l’établissement, pour pouvoir accéder aux RHT/APG.
  • Obligation d’annoncer des postes vacants: l’obligation ne s’applique pas aux emplois dont la durée est inférieure à 14 jours civils.
  • Des dispositions nouvelles en matière de droit aux RHT et aux APG ont été annoncées par le Conseil fédéral. Précisions à suivre.


Documents et outils


Renseignements et hotlines