fbpx

Pass vaccinal dans les restaurants: NON MERCI!

Pass vaccinal dans les restaurants: NON MERCI!

La vocation du restaurateur, c’est recevoir et accueillir sans discrimination ni distinction! Or, en cas d’obligation faite à notre branche de demander la présentation d’un certificat COVID aux clients, ce sera l’apartheid!

Le traçage, imposé dès l’automne 2020, était encore acceptable dans la mesure où:

  • Il ne conduit pas à trier la clientèle
  • La vaccination n’avait pas débuté
  • Il y avait une véritable urgence sanitaire
  • Le secteur privé (associations, entreprises) et les cantons ont très rapidement su combler l’incapacité de l’OFSP à offrir une solution de traçage nationale, malgré SwissCovid (payée 12 millions…) au moyen d’applications développées de concert.
  • A l’inverse, malgré ses moyens et ses bataillons d’experts, Berne est encore en train de se demander comment concilier nécessité sanitaire et protection des données, 15 mois après le début de la crise!

Avec le passeport vaccinal, ce sera la même chienlit, mais… au carré!

  • La progression de l’immunité collective et la vaccination rendront la présentation d’un passeport vaccinal à l’entrée d’un restaurant totalement inacceptable, tant pour le client que pour l’exploitant.
  • Le restaurateur sera davantage encore contraint de « fliquer » ses clients, au grand dam de sa vocation…
  • Il n’a jamais été démontré que la branche était plus risquée qu’une autre. Pourquoi alors la traiter au même titre qu’un club ou un concert?
  • Le restaurateur devra-t-il faire l’arbitre entre les solutions des uns et des autres (suisse, étrangères), et faire une fois de plus les frais de l’impréparation de la Confédération?

En conclusion, NON à une usine à gaz discriminatoire et inutile dans les restaurants!