fbpx

TRAIN DE MESURES VAUDOISES :  effort mineur, flou majeur, provocation pour les employeurs

TRAIN DE MESURES VAUDOISES :  effort mineur, flou majeur, provocation pour les employeurs

GastroVaud a pris connaissance des mesures annoncées le jeudi 5 novembre par le Conseil d’Etat vaudois. Compte tenu des besoins de la branche et des moyens du Canton, l’effort consenti de CHF 118 millions se révèle mineur, puisqu’il correspond à 1% seulement du budget annuel de l’Etat de Vaud!

Le flou domine sur plusieurs points qui nécessitent des précisions: à qui profiteront exactement les indemnités pour cas de rigueur et à quelle hauteur? Profiteront-elles exclusivement aux hôtels, clubs et discothèques (qui en ont naturellement besoin!), mais également aux autres acteurs de la branche lourdement impactés par les restrictions sanitaires successives, en particulier les traiteurs et les bars?

Par ailleurs, si l’on peut saluer la relance de l’opération Welqome et, dans ce cadre-là, le soutien particulier apporté à l’hôtellerie (plafond d’aide fixé à de CHF 18’000.- contre CHF 6’000.- pour les autres acteurs), il faut espérer qu’elle puisse aussi profiter à la restauration… Deux conditions: une réouverture rapide des établissements… Et de nouvelles mesures comblant les graves lacunes du dispositif actuel. Ainsi, une action résolue visant à soulager les charges fixes de la branche, en particulier les loyers et les charges sociales payées sur le 100% des salaires (alors que les RHT n’en couvrent que 80%…) s’impose.

A cet égard, le bonus de 10% offert aux employés via les RHT ne résout nullement le problème et ne permettra certainement pas d’éviter de nouveaux licenciements! Quant à l’invitation faite aux employeurs de combler les 10% restants, elle fait office de véritable provocation, au vu de la situation financière extrêmement fragile d’une majorité de restaurants.

GastroVaud s’engagera donc avec détermination pour que le Gouvernement complète le dispositif dans les meilleurs délais et délie sa bourse à hauteur des sacrifices imposés à la branche depuis des mois.

En savoir plus :