UN TIENS VAUT MIEUX QUE DEUX TU L’AURAS

UN TIENS VAUT MIEUX QUE DEUX TU L’AURAS

Vous êtes nombreux à nous demander s’il faut ou non avoir recours aux crédits transitoires. Question simple, mais réponse nuancée… Le RISQUE de cet outil, c’est naturellement d’accroître votre endettement et vos difficultés de remboursement. L’AVANTAGE, c’est toutefois de vous fournir, avec un taux d’intérêt nul, des liquidités pour faire face aujourd’hui à vos frais fixes et compenser votre absence de chiffre d’affaires.

Pour rappel :
1. Les crédits sont accordés pour une période de cinq ans, avec possibilité de prolonger le délai jusqu’à deux ans supplémentaires en cas de difficulté.
2. Le crédit de transition ne peut dépasser 10% du chiffre d’affaires d’une année
3. S’il ne dépasse pas CHF 500’000.-, il nécessite un simple examen sommaire, après dépôt de la demande en ligne.

A condition de n’être utilisé qu’en cas de véritable besoin et PARCIMONIEUSEMENT, tout en menant en parallèle les démarches qui s’imposent pour réduire vos charges au maximum, c’est une OPPORTUNITÉ à saisir. Et RAPIDEMENT, puisque l’octroi répond au principe suivant: premiers arrivés, premiers servis. Il serait regrettable de ne pouvoir en profiter lorsque l’enveloppe sera épuisée…

Restez informés en continu en nous suivant sur Facebook.